François Wartel

Rue du pont d'Arcole 37 - 6060 Gilly

Une publicité qui nettoie les trottoirs

Entreprise
Eco’street communication
Sortie
2016

Contexte

Comment transformer une faiblesse (les voiries sales des grands centres urbains) en opportunité (pour les annonceurs) ? 

L’innovation proposée

Prenez un trottoir bien sale. Créez un gabarit informatique sur base d'un logo, d'un slogan, d'un message. Il servira de base à la confection d'un pochoir métallique. Muni de cet instrument, il suffit ensuite aux créateurs d'Eco'street communication de dénicher les bonnes zones pour décrasser un banc, un trottoir, un passage pour piétons. Et pour cumuler coup de neuf et coup de pub... La solution s’appelle CLEAN AD.

A l’aide d’un nettoyeur haute pression, l’entreprise pulvérise de l’eau impropre à la consommation à travers un pochoir. Le contraste entre la propreté et la saleté laisse apparaître votre message publicitaire sur le sol.

Autre version: CLAY TAG. Vous n'avez pas la "chance" de disposer d'un endroit crasseux près de chez vous. Le principe est le même sauf qu'on remplace l'eau par de la peinture biodégradable à base de craie. "Nous assurons un nettoyage post-opération si nécessaire".

L’entreprise dispose déjà d'une large base de données d'endroits sales, couvrant l'ensemble du territoire wallon. Un top 10 des endroits les plus fréquentés par des piétons a été sélectionné. En combinant cela avec les arrêts de bus, les bouches de métro et les gares ferroviaires, Eco’street communication couvre largement de quoi satisfaire ses clients.